.

 

Un appel musulman aux Israéliens

De nos jours, le Moyen-Orient est de nouveau la scène de l'effusion de sang. Les troupes israéliennes utilisent les méthodes les plus impitoyables et cruelles contre des Palestiniens. L'armée israélienne bombarde impitoyablement des habitations palestiniennes, tire sur les enfants et essaye de rendre la Palestine inhabitable. Quelques Palestiniens radicaux, d'autre part, attaquent les cibles civiles israéliennes et répandent la violence avec leurs terribles attentats suicides visant les femmes et les enfants.

Nous souhaitons en tant que Musulmans que la colère et la haine se calment des deux côtés, que l'effusion de sang s'arrête et que la paix règne dans le Moyen-Orient. Nous nous opposons aux massacres israéliens contre les Palestiniens innocents aussi bien qu'aux bombardements palestiniens contre les Israéliens innocents.

Selon nous, la condition la plus importante pour mettre fin à cette lutte aveugle et établir la vraie paix dans le Moyen-Orient est que les deux parties comprennent et mettent en application véritablement et honnêtement leur propre croyance. Le conflit entre l'Israël et la Palestine est devenu une guerre religieuse entre les Juifs et les Musulmans, alors qu'en fait il n'y a absolument aucune raison pour une telle lutte de religion. Les Juifs et les Musulmans croient en Dieu, aiment et respectent les mêmes Prophètes, et possèdent les mêmes principes moraux. Ils ne sont pas des ennemis. Au contraire, ils sont des alliés dans un monde où l'athéisme et la haine contre la religion sont répandus.

Basé sur ce principe fondamental, nous invitons les Israéliens (et tous les Juifs) à prendre en considération les points suivants:

  1. Les Musulmans et les Juifs croient en un Dieu, le Créateur de l'univers et de tous les êtres. Nous sommes tous les serviteurs du Dieu, et c'est vers Lui que nous serons retournés. Pourquoi donc haïr les uns les autres? Les Livres saints en lesquels nous croyons sont différents, mais nous les respectons tous parce qu'ils sont les révélations de Dieu. Alors pourquoi devrions-nous combattre les uns les autres?
  2. Les Israéliens voudraient-ils vivre plutôt parmi des athées ou des païens, au lieu des Musulmans? La Bible est pleine de passages décrivant les cruautés terribles infligées sur les Juifs par des païens. On peut voir les signes du génocide et de la cruauté terribles auxquels furent soumis les Juifs par des athées et des incroyants (tels que les Nazis, les racistes antisémites ou les régimes communistes comme la Russie de l'époque de Staline). Les forces athées en question ont détesté les Juifs parce qu'ils croyaient en Dieu, et c'est pourquoi elles les ont opprimés. Les Juifs et les Musulmans ne sont-ils pas du même côté contre ces forces athées, communistes ou racistes qui détestent tous les deux?
  3. Les Musulmans et les Juifs aiment et respectent les mêmes Prophètes. Les Prophètes Abraham, Isaac, Joseph, Moïse ou David sont aussi importants pour les Musulmans que pour les Juifs. Les terres où ces personnages saints ont vécu et ont servi Dieu sont aussi saintes pour les Musulmans que les Juifs. Alors pourquoi noyer ces terres en sang et larmes?
  4. Les valeurs fondamentales de l'Israël sont également sacrées pour nous, les Musulmans. Le mot "Israël" est le nom du Prophète Jacob, qui est glorifié dans le Coran et dont les Musulmans évoquent avec grand respect. Magen David (l'étoile de David) est le symbole saint du Prophète David pour nous aussi. Selon le Coran, les synagogues sont des lieux de culte que les Musulmans doivent protéger. (Coran, 22: 40). Ainsi pourquoi les adeptes des deux religions ne devraient-ils pas vivre ensemble dans la paix?
  5. Le Torah commande aux Juifs d'établir la paix et la sécurité, de ne pas occuper d'autres terres et de ne pas verser du sang. Le peuple de l'Israël est décrit comme "la lumière aux nations". Comme le Rabbin Dovi Weiss a indiqué:

    Dieu le Tout Puissant a ordonné au peuple juif de vivre dans la paix avec tous les peuples et nations sur la surface de la terre. Notre ordre du jour est simple. C'est d'adorer humblement le Créateur à tout moment. En tant que des Juifs de Torah, nous sommes invités à éprouver de la compassion et à l'exprimer quand une personne ou un groupe d'êtres humains souffre.1

Si les Israéliens continuent à traiter les Palestiniens de la manière dont ils le font actuellement, ils peuvent ne pas rendre compte de ce fait à Dieu. Ces Palestiniens qui tuent les Israéliens innocents, d'autre part, peuvent ne pas rendre compte de ces meurtres en présence de Dieu. N'est-ce pas un devoir auprès de Dieu de mettre un terme au combat qui entraîne les deux parties de plus en plus dans la violence satanique?

Nous invitons tous les Juifs à considérer ces faits. Dieu nous commande, les Musulmans, d'inviter les Juifs et les Chrétiens "à une formule commune":

Dis: "Ô gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous: que nous n'adorions qu'Allah, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors d'Allah." Puis, s'ils tournent le dos, dites: "Soyez témoins que nous, nous sommes soumis." (Coran, 3: 64)

Ceci est notre appel aux Juifs, Gens du Livre: en tant que des personnes qui croient en Dieu et obéissent à Ses commandes, venons à la formule commune de la "foi". Aimons Dieu, le Seigneur et le Créateur de tous les êtres humains. Respectons Ses commandes. Prions-Lui pour qu'Il nous guide dans le sentier de la droiture. Apportons l'amour, la compassion et la paix dans le monde, non pas l'hostilité, le sang et les larmes.

C'est là où réside la solution à la question palestinienne et à d'autres conflits dans le monde. Trouvons ensemble une solution. La mort et la souffrance de tant de personnes innocentes nous rappellent chaque jour combien ce devoir est important.

COMMENT LA QUESTION PALESTINIENNE PEUT-ELLE ÊTRE RÉSOLUE?

Basé sur les principes de la tolérance et de la modération que nous avons décrits ci-dessus, il est possible de résoudre la question palestinienne, qui fut la cause de tant de massacres dans le Moyen-Orient au cours de ces dernières cinquante années. D'après nous, l'établissement de la paix dépend de ces deux conditions:

  1. L'Israël doit immédiatement se retirer de tous les territoires qu'il a envahis pendant la guerre de 1967 et mettre fin à l'occupation qui dure depuis. C'est une obligation sous la loi internationale, les résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies et le concept de la justice. La Cisjordanie et la Bande de Gaza doivent être reconnues comme appartenant à un Etat de Palestine indépendant.
  2. Jérusalem doit être contrôlé par une commission internationale attachée aux Nations Unies, qui doit avoir des membres musulmans, chrétiens et juifs en nombre égal. Cette ville sainte est un "centre religieux" d'importance primordiale à chacune des trois religions divines. C'est pourquoi Jérusalem ne peut jamais être la ville capitale de n'importe quelle entité politique. Tous les Juifs, Musulmans ou Chrétiens peuvent considérer Jérusalem comme leur propre ville capitale spirituelle, mais il est erroné de le déclarer comme une ville capitale politique. Jérusalem doit être démilitarisé et devenir une ville libre où les membres des trois religions peuvent accomplir leurs engagements dans la paix.

Quand ces conditions seront réalisées, les Israéliens et les Palestiniens auront reconnu le droit de l'existence les uns des autres, partagé les terres palestiniennes, et résolu le statut de Jérusalem, sujet d'une grand dispute, en une manière satisfaisante pour les membres de chacune des trois religions.

------------------------------------------------------------------------

Note
1-"The Torah Demands Justice for the Palestinians", présenté par le Rabbin Dovid Weiss de NKI à Time Square, Manhattan, vendredi après-midi, 1 juin 2001, http://www.netureikarta.org/speeches.htm

RETOUR